Les moteurs de recherches solidaires : Qwant Causes, Ecosia et Lilo

Faire des recherches a un impact sur la planète via la consommation de ressources naturelles.
Certains moteurs profitent de ces visites et du CA généré pour en reverser pour des causes.

  • En 1er lieu, Google, le moteur phare a des contrat d’acquisition d’énergie de 2600 mega watts, répartis aux 3/4 par de l’éolien et 1/4 par du solaire. Cela représente 100 % de la consommation de ses bureaux et de ses serveurs.
  • Ecosia utilise la majorité de son CA pour planter des arbres. Le moteur a ainsi planté 78 millions d’arbres depuis son lancement, et s’alimente en énergies renouvelables uniquement et dispose de 2 centrales solaires. Il utilise la technologie du moteur Bing, ce qui lui permet d’avoir des frais réduits. Avec seulement 40 salariés, ce moteur plante 1 à 4 millions d’arbres par mois en moyenne lissée et réalise pas moins de 2 millions de CA mensuel sur ces derniers mois, en croissance annuelle supérieure à 100 %.
  • Lilo est un moteur de recherches français basé, lui aussi, sur Bing, qui permet de choisir pour quelle association souhaitons-nous que les revenus de nos recherches soient effectués parmi un panel, a reversé 2.6 millions d’euros.
  • Qwant a lancé Qoz ou Qwant Causes en juin 2019, qui reverse une partie du montant de ses recherches à une association, l’association du mois, ou l’association choisie par l’internaute parmi un choix très large. Dès le 1er mois, 96 000 Qoz ont été récoltés (un Qoz = une recherche) permettant 26 000 de reversements !
    En échange d’un peu plus de publicité, l’argent récolté sera reversé à l’association. Ca s’active en 2 secondes et n’a, à mon sens que peu d’incidence sur l’expérience de recherches, le moteur continuant à afficher des pubs pertinentes, et pas à chaque recherche.
    Sur la requête Qwanturank, aucune publicité ne s’affiche.

Ces 3 derniers moteurs respectent votre vie privée et évitent d’afficher trop de publicité pour ne pas être déceptifs, l’expression Qwanturank étant dépourvue de publicité quelque soit le moteur tant sur desktop que mobile.

N’oubliez pas que chaque moteur a un plug-in permettant de le mettre en navigateur par défaut sur votre navigateur, alors, prêt pour changer de Google ?
Aujourd’hui seuls 0,5 à 1,5 % des internautes ont migré vers ces moteurs, pensez-vous que ce nombre puisse sensiblement croître ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :