Quels sont les concurrents de Google dans le monde ?

2020 est l’heure du bilan concurrentiel sur Qwanturank ! Ou en est Qwant, quels sont les concurrents à Google en France, en Europe et dans le monde ?

En France, Google dispose de 95 à 97 % de parts de marché du search, c’est à dire que la même part des recherches a lieu sur le moteur. Les seuls concurrents qui ont encore un « maigre » podis sont Bing et Qwant, Bing proposant sa technologie en échange de partenariats publicitaires, c’est à dire qu’il sert de régie à ses partenaires.

Parmi les partenaires de Bing, on compte Yahoo, Ecosia, le moteur de recherche qui a planté 80 milllions d’arbres, car il consacre la majorité de son CA à cette cause Yahoo et Lilo. Ensemble, cette technologie est utilisée par 2 à 4 % des internautes d’après les sites que je suis.
Qwant génère entre 0,7 et 2 % des visites des sites, en général, d’après les retours des SEO et webmasters, et voit sa part de marché croître fortement année après année, avec une croissance comprise entre 40 et 120 % sur ces derniers mois.

De part le monde, voilà où en est le marché des moteurs de recherches :
– Aux USA, Bing / Yahoo et Duckduckgo (moteur de recherche respectant la vie privée) ont entre 20 et 30 % de parts de marché, en légère baisse depuis plusieurs années.
– En Russie, Yandex semble à égalité avec Google, et génère 2,19 milliards de dollars de CA en 2018, et + de 816 millions d’euros de bénéfices, permettant à l’entreprise de se diversifier dans de multiples services tel Yandex Taxi. Yandex tient la dragée haute dans beaucoup d’ex pays Soviétiques. Yandex semble vouloir rester dans ses marchés et éviter de développer sa version anglaise, le marché étant trop concurrentiel.
– En Chine, le gouvernement aidant ses fleurons nationaux et mettant des batons dans les roues à Google, notamment pour mieux contrôler le web, Baidu est archi-prédominant, Google faisant attention à son image de marque en limitant sa collaboration au gouvernement pour  respecter sa devise « don’t be evil » ! Baidu réalise 13 milliards de CA en 2018 pour 1,8 milliards de bénéfices.

Google tirant ses revenus de la publicité, son principal concurrent aux USA et en Europe n’est pas Bing mais Amazon : Google tire une grande partie de ses revenus des publicités liés à des achats en ligne directs ou indirects, l’hégémonie d’Amazon dans les achats en ligne, est une vraie concurrence. En effet, la moitié des recherches de produits se feraient directement sur Amazon aux USA, qui essaie de développer cette part via ses produits maison, le Kindle (livres), les enceintes connectés Alexa pour la recherche vocale, malgré l’échec de son smartphone.

D’autres plus petits concurrents à Google existent, les méta-moteurs d’offres d’emploi, de voyage (Kayak, …), de comparaison de prix… que Google essaie de contrer avec ses produits, Google Flights, Google Hotels, Google Jobs, Google Shopping, etc.
Notre petit français, Qwant, n’a pas encore cette panoplie de services, mais nul doute que le moteur de recherches continuera à évoluer en 2020.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :